Avant de vous expliquer comment composter et surtout les éléments que vous pourrez composter, il faut savoir que 30% à 40% de nos poubelles contiennent des déchets organiques. Soit environ 100kg de déchets "compostables" par an !
Toujours dans l'optique de réduire nos déchets et surtout la taille de nos poubelles, nous avons donc décidé de réaliser un composteur et d'y ajouter le maximum de nos déchets, une autre partie ira aux poules bien entendu !

Qu'est-ce que le compostage ?

Le compostage est un processus naturel de décomposition des déchets organiques par le biais de micro-organismes, de champignons et de petits invertébrés, en présence d’eau et d’oxygène. Les déchets de cuisine et de jardin sont ainsi transformés en humus, très riche pour la terre.

Pourquoi composter ?

Il y a différentes raisons pour lesquelles il est intéressant de créer un compost. Pour nous, il était important de réduire le contenu de notre poubelle et donc le volume d'ordures ménagères. Mais un autre facteur clé était de développer l'autonomie et la responsabilité de notre foyer dans la gestion de tous ces déchets. Et enfin, d'obtenir un excellent fertilisant pour notre potager et éviter d'acheter des sacs de terreau.

Que peut-on mettre au compost ?

Voici en théorie la liste des déchets que vous pouvez mettre dans votre composteur et je vous donne ensuite mon avis car entre la théorie et la pratique, il y a souvent un monde !

Matières humides :

  • Epluchures de fruits et légumes (si épluchure trop solide, comme le melon, je vous conseille de le couper pour accélérer sa décomposition)
  • Restes de table (hors viande et graisses)
  • Fleurs coupées, fanées (couper les tiges)
  • Marc de café et sachets de thé (perso, j'évite car compliqué avec les sachets)
  • Reste de pain écrasés (en petits morceaux)
  • Tontes de gazon (en petite quantité)
Source : be off.

Matières sèches :

  • Broyat de branches
  • Paille (en petite quantité)
  • Sciures et copeaux de bois
  • Feuilles mortes broyées
  • Essuie-tout blanc, journaux, cartons, papier (perso, on l'évite)
  • Coquilles d'oeufs, de noix, de moules écrasées (bien écrasées !)
  • Mauvaises herbes séchées (je préfère pour le moment les déposer en déchetterie pour éviter la prolifération)
  • Tissus naturels broyés type coton ou lin
Source : be off.

Les deux bonnes pratiques pour un compost réussi

MÉLANGER ET AÉRER

L'aération est la clé de voûte du compostage puisqu'il s'agit d'un processus aérobie, à savoir qui a besoin d'air pour vivre. C'est pourquoi il vous sera nécessaire de mélanger le contenu et ainsi l'aérer environ 15 jours après avoir réaliser votre première mise en tas des déchets, puis toutes les 4 à 6 semaines. L'objectif premier étant d'apporter de l'oxygène aux bactéries oeuvrant à la dégradation du compost et de maintenir la température autour de 70°C.

Pour mélanger, c'est simple : munissez-vous d'une fourche et rapportez les couches inférieures sur le dessus et certains vous diront que vous pourrez à ce moment-là intégrer des activateurs naturels qui stimuleront l'activité tels que de l'urine, du fumier de volaille, etc.

Il est également recommandé d'ajouter de la terre en guise de levain et un lit de branchage pour aider à aérer le compost.


HUMIDIFIER

Si un compost fonctionnel c'est avant tout parce qu'il a un bon taux d'humidité. Pour le vérifier, pressez une poignée du mélange dans votre main et si des perles d'eau apparaissent cela signifie que le taux d'humidité est satisfaisant.  Dans le cas contraire, n'hésitez pas à l'arroser un peu et le mélanger à nouveau.

Toutefois, si votre compost devient trop humide vous le saurez assez rapidement car il commencera à dégager des odeurs plutôt désagréables. Si vous rencontrez ce souci, étalez votre compost (idéalement par temps sec) sur le sol, laissez-le sécher quelques heures et remettez-le dans le composteur.

Source : be off.

Vous l'aurez compris, composter c'est l'art de recycler ses déchets. Peu contraignant, il vous suffira un peu de place et d'organisation pour réaliser votre compost qui deviendra en quelques mois une véritable matière première généreuse et stimulante pour votre jardin.