En route pour les challenges de 2020

Au jardin janv. 10, 2020

2020 ... déjà !

Entre nous, on n'a pas vu 2019 passer. Peut-être que les objectifs que nous nous étions fixés ont contribué au fait que nous avons été bien occupés. Mais ça ne nous décourage pas et on va même essayer de mettre la barre un peu plus haute ;).

Mesdames et messieurs, sans plus attendre voici le programme des festivités 2020 : de la permaculture, du zéro déchet, du bricolage et surtout partager de bons moments en famille ... le tout dans la joie et la bonne humeur !

Le potager en permaculture

Et oui, comme l'année dernière, nous allons continuer notre potager en permaculture. Toutefois, nous agrandissons notre zone de culture, puisque nous allons l'agrandir et passer de 55m2 à environ 120-130m2 afin d'augmenter nos récoltes mais aussi de multiplier les variétés cultivées.

Nous avons pour objectif de récolter 75kg de pommes de terre, contre 30kg l'année dernière. Nous n'avons clairement pas eu suffisamment de fèves, de pois, d'haricots, de tomates ... Cela passe donc par un agrandissement de nos zones mais aussi par une meilleure gestion du potager et surtout en eau.

Bref, on a du pain sur la planche et on a hâte de préparer cette nouvelle année potagère !

La forêt comestible

Suite à notre première visite au Jardin Botanique Fruitier d'Avapessa en Corse et après une formation sur la création d'une forêt comestible à la Ferme de la Bérouette, nous avons décidé de transformer progressivement notre verger en véritable forêt comestible.

Nous avons donc planté cet automne plus d'une quinzaine d'arbres en tout genre : à nous les grenadier, amélanchiers, jujubier, abricotier, cognassiers, pacanier, plaqueminiers, citronniers, eucalyptus, asiminia triloba, goyavier, néflier, etc.

L'objectif 2020 sera de continuer à planter des arbustes, des baies, des herbes comestibles, des couvres-sol et des lianes comestibles. Nous avons aussi pour objectif d'intégrer une marre dans cette forêt mais ce ne sera pas pour cette année aux vues des différents chantiers ! Et surtout, nous voulons permettre à nos poules de profiter de cette forêt en toute sécurité.

Le zéro déchet

En une année, nous sommes parvenus à réduire d'un peu plus de la moitié de nos déchets. Nous sommes assez satisfaits et fiers du résultat, mais nous sommes convaincus que nous pouvons aller plus loin.

Le plus gros du travail va évidemment se porter sur la cuisine. Encore "trop" d'emballages côté biscuits, laits (lait de vache et laits végétaux), desserts (crèmes desserts, petits suisses, etc.). Mais cela va également passer par une phase d'adaptation pour les enfants qui ont tout de même des habitudes bien ancrées malgré leur jeune âge.

L'avantage pour nous est qu'une nouvelle boutique ZD a ouvert ses portes pas très loin de chez nous et la Biocoop du coin diversifie fortement ses produits ce qui nous offre de nouvelles perspectives !

La serre

Grosse problématique pour nous aujourd'hui et surtout dans un objectif d'autonomie alimentaire, nous n'avons pas de serre !

L'objectif est que pour l'hiver prochain, c'est-à-dire fin 2020, nous arrivions à avoir une serre digne de ce nom afin de pouvoir travailler correctement nos plants, mais aussi de pouvoir continuer nos récoltes durant l'hiver.

L'idée est donc de transformer un ancien bâtiment en serre afin de donner du sens à ce bâtiment qui tombe en ruine et de le rendre utile à notre projet.

Affaire à suivre !

L'eau

L'année dernière, comme partout en France, nous avons subi une période caniculaire en Normandie et ça n'a pas été simple à gérer pour nos fruits et légumes.

Il nous faut donc trouver une solution pour récupérer plus d'eau de pluie. C'est pourquoi, nous allons installer plusieurs cuves de récupération d'eau. L'année dernière, nous avions déjà déplacé une cuve de 3000L à proximité du potager. Prochaine étape, ce sera de la relier à notre puits afin de pouvoir la recharger en cas de période sèche.

Enfin, et c'est le gros du chantier de cet hiver, on souhaiterait relier l'ensemble des cuves à un système d'arrosage "goutte-à-goutte" pour nous permettre de nous absenter sans appréhension !

Le poulailler

Cet objectif semble simple mais il peut être assez complexe en réalité !

En fait, à terme, nous ne voulons plus de poulailler, c'est-à-dire une zone délimitée dans un jardin. Nous souhaitons mettre à disposition l'intégralité de notre forêt comestible en devenir à disposition de nos poules, pour qu'elles puissent se balader où elles le veulent !

Pour cela, il nous faut grillager l'ensemble du terrain afin d'éviter de perdre une de nos poulettes en pleine nature et les protéger un peu. Une fois cette étape faite, nous allons installer un deuxième pondoir dans cet espace. Dès que ce travail sera terminé, nous accueillerons deux nouvelles poules et pourquoi pas un coq ! CocoRicooooo

Enfin, vous l'aurez compris, il y aura beaucoup de sujets à aborder sur be off. cette année :) ! N'hésitez à nous partager à votre tour vos challenges qui pourraient nourrir les nôtres ou en faire naître de nouveaux.

Mathilde

Avec Pierre

Francilienne de naissance, ch’ti d’adoption et normande de coeur ! Ce mélange fait de moi quelqu’un de curieux qui adore rencontrer de nouvelles têtes et de nouveaux horizons.

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.