Et hop, un article de plus sur le potager en permaculture. On va donc vous montrer ce que nous avons réalisé sur le mois de Mars. Un super mois bien ensoleillé, ce qui nous a permis d'avancer rapidement.

On continue les semences

Afin d'optimiser nos plants et nos récoltes, nous avons commencé par semer quelques graines dans la maison avec des petites serres afin d'optimiser le rendement.

Source : be off.

Ces serres sont assez rudimentaires mais elles n'ont pas à rougir des grandes installations, leur seule limite, c'est la taille ! Nous avons donc commencé par semer quelques laitues, haricots nains, pois, radis, poireaux et quelques fèves.

Les fruits rouges sont en place

On parle souvent de légumes dans le potager, mais nous avons préparé le terrain pour accueillir quelques plants de fruits rouges :

• 24 pieds de fraises de différentes variétés,
• 6 pieds de framboises,
• 2 pieds de mûres,
• 2 pieds de myrtilles.

Source : be off.

Côté emplacement, nous avons choisi de les planter bien au soleil mais sur deux types de zones :

• autour des arbres, ce qui nous a demandé un gros travail de nettoyage et de taille,
• le long des murs en pierre afin de profiter du rayonnement de leur chaleur, mais nous avons dû travailler la terre car elle n'avait probablement jamais été retournée aux vues du nombre de pierre que nous avons pu enlever.

Dans notre potager, nous avons aussi un pêcher et un mirabellier que nous avons taillé pour maximiser les récoltes !

On nettoie le verger

Nous avons entamé, là aussi, un travail conséquent en terme de taille et de nettoyage (surtout !) dans le verger ! Nous avons donc profité des beaux jours pour tailler nos arbres à pépins : 2 poiriers et 8 pommiers.

Malheureusement, nous avons dû abattre un poirier et un prunier qui avaient pris la foudre il y a quelques années ! Et oui, ça ne rigole pas en Normandie ...

Source : be off.

Les haies ont également été nettoyées et taillées et nous avons délierré un certain nombre d'arbres afin qu'ils respirent un peu !

On installe une aire de jeu pour les enfants

Afin d'animer notre jardin et de partager des moments de vie avec nos enfants, nous avons décidé d'y intégrer une cabane de jeu avec un toboggan.

Grâce à cette installation, nous pourrons être ensemble sans imposer notre travail potager à nos enfants. C'est également un moyen d'avoir un oeil sur nos petits loulous qui adorent les jeux en plein air !

On fait nos premières plantations en pleine terre

Comme évoqué un peu plus haut, nous avons commencé les semis en serre dès début mars. Nous avons donc pu mettre en terre, à notre grande joie, nos premiers semis en sélectionnant les plus avancés et les plus robustes bien entendu.

Nous avons donc repiqué les fèves, les pois et les haricots nains qui étaient très en forme dans les serres ! Nous avons en revanche été un peu vite avec les laitues (Rossa di Trento) et les radis qui n'ont pas repris en terre. Nous avons donc refait des semis en serre et avons attendu plus longtemps avant de les repiquer.

Les choux de Milan et les Batavias dorées ont rejoint fin mars nos plants déjà en place.

Source : be off.

En bref, tout ça prend forme à notre grand bonheur !

Modification du composteur

Nous avons créé un un nouveau composteur en paille proche du potager et du poulailler afin d'économiser notre énergie et éviter de balader nos brouettes jusqu'au fond du verger.

Ce composteur fait environ 3m² et permettra dans un avenir proche d'ajouter du compost sur nos pieds de pomme de terre.

Voilà, le mois d'avril commence déjà sur les chapeaux de roues. Par chance, le temps nous permet d'avancer comme on le souhaite ! Vous pourrez découvrir tout cela lors de notre prochain article. A tantôt !