De nombreuses espèces animales souffrent de la perte et de la dégradation de leurs habitats. Une des solutions pour augmenter les sites de nidification est encore d'installer soi-même un nichoir pour ces oiseaux dans votre jardin et bien que la meilleure saison pour installer un nichoir soit l'automne, nous avons eu envie de profiter du beau temps pour en confectionner un avec les enfants, que nous installerons dans quelques mois.

La confection du nichoir n'est cependant pas l'objet de cet article car nous avions eu ce kit à assembler en cadeau chez vertbaudet. Facile à assembler avec les enfants et plutôt sympa à customiser, nous avons passé un très bon moment à le réaliser.

Source : vertbaudet

Ceci étant, nous nous lancerons certainement dans la fabrication de nichoirs fait 100% maison pendant les vacances, afin de multiplier les lieux d'accueil de nos petits oiseaux.

Leurs besoins nous récompensent !

Les oiseaux cavernicoles tels que la mésange ou le moineau ont avant tout besoin de lieux où construire leurs nids, mais avant cela de se protéger du froid et des intempéries pendant la période hivernale.

On parle d'espèces cavernicoles car elles se nichent dans les cavités ou dans de vieux arbres, voire pourris. Or, par souci de sécurité souvent, on abat ces arbres ce qui réduit considérablement le nombre d'habitats naturels pour ces oiseaux.

L'objectif est donc d'attirer ces petits individus car ils sont de véritables alliés pour les jardiniers. En effet, les mésanges notamment vont limiter la population de chenilles qui peuvent faire un vrai massacre dans un potager en quelques jours seulement.

Un couple d'oiseaux quand ils sont en période de couvée peuvent manger jusqu'à 500 insectes par jour pour nourrir leurs petits, c'est vous dire comme ils sont efficaces !

Quelques règles à respecter ...

La forme

Selon la forme de votre nichoir, vous n'accueillerez pas les mêmes oiseaux. Logique me direz-vous ... mais je tiens à souligner que certaines différences sont réellement infimes pour l'Homme mais primordiales pour ces petits animaux.

Les nichoirs pour les oiseaux cavernicoles doivent être fermés afin qu'ils y installent leurs nids, il en existe bien entendu plusieurs formes dont les plus connues sont le nichoir tronc, le nichoir boîtes aux lettres et enfin le nichoir à balcon qui est le plus sécurisé de tous pour les petits oisillons.

C'est néanmoins le diamètre du trou d'envol qui sera le plus déterminant pour les espèces recueillies : 25mm pour une mésange bleue, 28mm pour une mésange charbonnière ou un moineau friquet, 32mm pour un moineau domestique ou une sittelle torchepot ou encore 45mm pour un étourneau.

L'intérieur

L'intérieur du nichoir doit rester sec : il vous faudra donc vous assurer que les planches de votre habitat sont bien jointes. On nous a également conseillé de pencher légèrement le nichoir vers l'avant afin de faciliter l'écoulement de la pluie. Enfin pour évacuer un éventuel trop plein d'eau, nous avons fait deux petits trous sur le plancher du nichoir. Mieux vaut être prévenants !

La hauteur

L'objectif est de protéger les nichoirs des prédateurs. Vous lirez beaucoup d'avis sur la hauteur d'installation et ne sachant pas trop nous-mêmes sur quel pied danser, nous avons coupé la poire en deux et nous les installerons à entre 2 et 3m du sol. Ce sera notre première expérience, donc on vous fera un retour complet via un autre article afin de confirmer ou infirmer certains points. Et oui ! C'est par l'expérience qu'on apprend ;) !

L'orientation

Sur ce point, spécialistes et amateurs sont plutôt d'accord en disant qu'il faut abriter les nichoirs des vents dominants, des intempéries mais également du grand soleil. Installez-les dans des endroits calmes, plutôt éloignés de la route. Les orientations de prédilection sont : Est, Sud-Est voire Nord-Est.

L'espacement

Il existe pour les oiseaux, comme pour nous, la notion d'espace vital. Aussi veillez à ne pas installer trop près l'un de l'autre deux nichoirs destinés aux mêmes espèces ou à deux espèces qui se nourrissent des mêmes aliments (insectes, graines, etc.).

Aussi, il existe des "distances de sécurité" à respecter : par exemple pas moins de 20m entre deux nichoirs destinés aux mésanges, mais ça peut aller jusqu'à 70m pour deux nichoirs de sittelles.

La question ne se posera pas pour tous les oiseaux vivant en colonie tels que les moineaux, les hirondelles ou encore les étourneaux.

Enfin, on vous recommande d'installer les nichoirs suffisamment loin des mangeoires et des bains pour oiseaux afin qu'ils ne soient pas dérangés par le bruit et les allées et venues que ça implique.