Aujourd'hui, nous allons vous partager nos prochaines étapes afin de réduire les déchets de la famille ! N'oubliez pas de lire nos autres articles autour du zéro déchet où nous vous partageons nos quelques actions déjà en place dans la maison.

Utilisation des sacs à vrac en tissu !

Qu'ils soient en papier, en plastique biosourcé ou biodégradable, les sacs proposés en commerce restent à usage unique. S'ils ont un impact moins importants que les sacs en plastique, les sacs en papier ou en bioplastique sont loin d'être une alternative durable et écologique.

Acheter en vrac et sans emballages est bien souvent la première étape d’une cuisine zéro déchet. Que l’on aille à la boulangerie, au magasin bio ou au marché, il nous faut alors apporter nos propres bocaux, sacs en tissu ou filets à provision afin de pouvoir refuser les sacs et les boîtes en papier ou en plastique fournis par les commerçants.

Source : be off.

Stop aux publicités et papiers administratifs

Action suivante assez simple à mettre en place, nous avons décidé d'ajouter sur notre boîte aux lettres un autocollant "STOP PUB" que notre mairie met à disposition afin d'arrêter de recevoir de la publicité qui encombre notre boîte aux lettres mais aussi notre poubelle !

Nous avons ensuite décidé de contacter notre banque, notre assurance, nos fournisseurs d'énergie, etc. pour leur demander de ne plus recevoir de courrier dans notre boîte.

Il faut savoir qu'en France 18 milliards de prospectus publicitaires sont distribués et finiront très rapidement dans notre poubelle. Cela représente 5% du poids des déchets d'un foyer.

Produire des flyers pour un seul ménage nécessite 40kg de bois et 500 litres d'eau. A cela se rajoute le chlore, les encres et colorants composés de métaux lourds et le transport. Et bien sûr, moins de la moitié des prospectus seront recyclés.

Le savon de Marseille

Passons au savon de Marseille ! Pratique, écologique et économique, nous avons décidé de passer au savon de Marseille.

Que ce soit pour le corps ou la maison, ce petit cube va nous permettre de faire le ménage dans nos produits et revenir à l'essentiel.

Source : be off.

Fabriquer notre lessive

Stop aux bidons de lessive en plastique, stop aux capsules 3-en-1 !
A l'échelle d'une famille, cela correspond annuellement à l'utilisation de 40kg de lessive en poudre ou 26 litres de détergents liquides.

Laver son linge avec des lessives industrielles entraîne le rejet de substances toxiques dans les eaux usées. Ces détergents ne seront pas traités et se concentreront dans les océans et les cours d'eau.

Source : be off.

Nous vous parlerons, dans un de nos prochains articles, nos astuces et recette pour la fabrication de lessive. Testée et approuvée par toute la famille !

La fin des cotons-tiges

Les cotons-tiges sont utilisés quotidiennement dans nos salle de bains. Il ne faut que quelques secondes à ce petit bâtonnet en plastique pour terminer dans nos poubelles.

Nous avons donc décidé d'acheter quelques Oriculi, des cures-oreilles écologiques en bambou. Cet ingénieux instrument nous vient du Japon et de Chine, où ils sont utilisés par toute la population.

Ses avantages : écologiques et économiques bien sûr, mais également bon pour la santé.

Source : be off.

La paille en plastique

Une paille, c'est sympa surtout quand vous avez des enfants !
Sauf que les pailles en plastique ne sont pas recyclables. On les utilise quelques minutes à peine mais elles mettent plusieurs centaines d'années à se dégrader. Beaucoup terminent leur course dans les océans. Elles deviennent alors un piège redoutable pour les animaux marins.

Mais alors, existe-t'il une solution pour satisfaire nos enfants sans polluer notre environnement ? Et oui, les pailles en acier inoxydable !

Source : be off.

Et voila nos actions déjà en place et à réaliser sur février !
Vivement mars pour continuer à avancer vers le zéro déchet.