A mesure de notre avancement dans la démarche zéro déchet, il est assez étonnant de découvrir toutes ces alternatives qui s'offrent finalement à nous ! Outre la question "en ai-je réellement besoin ?" qui constitue pour chacun une grande part du travail pour consommer autrement, nous cherchons de véritables solutions afin de réduire voire éliminer, quand c'est possible, nos déchets.

Si vous découvrez cette série d'articles, n'oubliez pas de lire nos articles précédents autour du zéro déchet dans lesquels nous vous partageons progressivement notre démarche vers une consommation plus écoresponsable.

Côté cuisine

Utiliser des films alimentaires à la cire d'abeille

Des fois, il suffit de pas grand chose pour faire la différence. Mais il y a encore un an, le terme "BeeWrap" ne faisait pas du tout partie de notre vocabulaire et encore moins de notre quotidien.

Les BeeWraps sont des emballages écologiques fabriqués à base de tissus en coton et de cire d'abeille : 100% naturel, 100% écologique, 100% réutilisable !

Pas tout à fait convaincus par l'efficacité du produit, nous n'en avons, pour commencer, acheté qu'un de la marque française Apifilm à la Maison du Vrac. Et quelle fut notre surprise quand nous avons recouvert deux bars cuits au barbecue afin de les conserver au réfrigérateur. Bien entendu, nous avions "peur" qu'en ouvrant notre réfrigérateur, l'odeur de poisson se soit imprégnée partout. Et bien non ! Non seulement, ça ne sentait pas le poisson dans le réfrigérateur, mais l'emballage (qui lui non plus n'avait pas capturé d'odeur) avait parfaitement conservé les bars.

Il ne nous en fallait pas plus pour être séduits par cette alternative au cellophane et autre emballage en aluminium. Nous avons donc fait un petit stock de films alimentaires à la cire d'abeille de différentes tailles chez Apifilm, mais également chez un petit producteur local répondant au tendre nom d'Un doux rêve.

Vous pouvez y aller les yeux fermés ! Nous, nous n'utilisons plus que cela maintenant et nos aliments s'en gardent bien !

Utiliser une brosse coco

Incontournable dans la cuisine, la brosse multi-usages fait partie de ces petites choses qui ont une durée de vie limitée. Aussi, nous avons choisi une brosse durable pour laver nos légumes et frotter nos casseroles.

Nous nous sommes donc orientés vers une brosse coco multi-usages qui est réalisée avec, comme son nom l'indique, des fibres de noix de coco très denses qui lui permettent d'être plus pérenne.

Bien sûr, à vous de choisir son ou ses rôles dans votre foyer. L'avantage avec une brosse comme celle-ci, c'est qu'elle trouve son utilité aussi bien pour les travaux extérieurs (jardinage, atelier, etc.), qu'à l'intérieur pour récurer les éviers ou les ustensiles de cuisine ou encore pour nettoyer les légumes et les fruits à chair épaisse tels que les pommes de terre ou les navets.

Une fois qu'elle arrive en fin de vie, vous pouvez la démonter, mettre au compost les fibres de noix de coco et conserver la tige en zinc.

Côté salle de bains

De nouvelles brosses à dents en bambou à l'essai

La brosse à dents en bambou a été un des premiers accessoires zéro déchet qui est entré dans notre salle de bains. Nous en avons essayé plusieurs depuis que nous nous y sommes mis, mais celle qui nous convient le plus est importée d'Allemagne.

Nous nous sommes donc dits qu'il existait certainement des marques françaises et c'est bien le cas ! Non pas que nous soyons particulièrement chauvins, mais autant consommer local ;). Aussi avons nous choisi deux marques afin de les tester : My Boo Company et BambouDent.

Leur fabrication est sensiblement la même, mais c'est l'ergonomie de ces dernières qui nous fera pencher pour l'une ou l'autre. Affaire à suivre ...

Opter pour des cotons lavables pour les changes de bébé

Et oui, nous sommes encore au stade "change-toilette-couche" avec notre petite Doucette qui a soufflé sa première bougie il y a peu de temps. Il est assez étourdissant de voir le nombre de cotons que nous pouvions utiliser lors de ses changes.

Ces cotons à usage unique ont été progressivement remplacés par des cotons lavables afin de réduire nos déchets et pour préserver son petit corps. Parce qu'on aime bien essayer de nouvelles choses, nous avons choisi deux types de cotons : les premiers en fibres de bambou et les seconds en coton tout simple doublé de micro-éponge.

Les deux sont réellement efficaces, donc nous ne vous conseillerons pas l'un plutôt que l'autre. Le seul avantage que nous voyons au coton simple, c'est le fait qu'ils soient facilement réalisables soi-même.

Le shampooing solide s'invite dans notre salle de bains

Dans notre objectif zéro déchet, il fallait bien que nous passions par la case shampooing solide et je vous avoue que j'avais peur pour mes cheveux !

Je me suis donc longuement renseignée et j'ai opté pour celui de la marque normande Les Savons de Joya. Pour le moment, je fais un shampooing sur deux le temps de finir les flacons existants et pour que mes cheveux se fassent à ce nouveau type de produit.

Pour le moment, le résultat est très satisfaisant. L'odeur et la texture sont agréables, pas de sacs de noeuds à la sortie de la douche, la brillance et la douceur sont au rendez-vous. Maintenant, j'attends de voir quand le shampooing solide sera mon unique soin pour les cheveux, si je garde cette même qualité. Sinon, il me faudra peut-être trouver un complément, je pense notamment à une huile qui m'aiderait à nourrir mes cheveux. To be continued ...

Et voila ces actions sont déjà en place ! Comme à chaque fois, vivement les mois prochains pour continuer à avancer vers le zéro déchet ! Et vous, où en êtes-vous ? Que pourriez-vous nous conseiller en ZD pour continuer les mois à venir ?