Voilà bientôt un an que nous nous y sommes mis et comme pour tout, c'est passé incroyablement vite. Pas mal de choses ont été mises en place à la maison, tout n'a pas été retenu bien sûr, mais notre démarche vers un quotidien plus responsable est sincère et nous y allons à notre rythme afin de ne pas nous décourager, mais surtout pour tester sans pression les produits afin d'être certains que ça fonctionne et que ça nous convient à tous !

Côté cuisine

Utiliser un goupillon en fibre naturelle et bout coton

Le goupillon en fibre naturelle et bout coton, que nous avons acheté à la boutique Du Local Dans Mon Bocal à Bayeux, nous sert essentiellement à laver les biberons de la petite Doucette et les gourdes.

Bien pensé par Gaspajoe, il est très pratique avec son crochet de suspension pour bien faire égoutter le goupillon. Au-delà du zéro déchet, c'est davantage le côté éco-responsable qui nous a séduit dans cet instrument du quotidien et le fait qu'il n'abîme pas les contenants !

Filtrer notre eau de boisson avec un Berkey®

Dans notre quête vers le zéro déchet, nous avons essuyé quelques échecs bien sûr et quand la consommation d'eau de notre foyer a été au coeur de nos préoccupations, nous avons cherché des solutions afin de pouvoir la consommer sereinement !

Donc après être passés par la carafe Brita, les perles de céramique et plusieurs autres techniques pour neutraliser les polluants éventuels et le goût pas toujours au rendez-vous, nous avons fait l'acquisition d'un filtre Berkey® qui a fait l'objet d'un article complet sur le blog.

Après un peu plus de deux mois d'utilisation, nous sommes conquis !

Utiliser des gourdes en inox

Après de longues discussions autour de la gestion de notre eau de boisson et finalement l'investissement dans un filtre Berkey®, nous nous sommes dits "autant aller jusqu'au bout, et équipons-nous comme il se doit !". C'est comme ça que nous sommes venus à acheter trois gourdes (deux Originals chez Qwetch et une petite Loopy chez Gaspajoe), qui sont venues remplacer nos bouteilles en verre, beaucoup lourdes et fragiles que des gourdes en inox.

Ces dernières sont vraiment pratiques pour toute la famille : partir en ballade, aller au sport ou encore prévoir le goûter pour le petit bonhomme à l'école, quelque soit l'occasion, on glisse la gourde dans le sac l'esprit tranquille.

Côté salle de bains

Opter pour un coton-tige lavable et réutilisable

Encore à l'essai à la maison, nous avons acheté il y a peu un coton-tige de chez Planète Panda. Nous en avions beaucoup entendu parlé et piqués par la curiosité, nous avons sauté sur l'occasion quand nous en avons trouvé dans notre petite boutique bayeusaine.

Il semblerait que ce soit une excellente alternative zéro déchet aux cotons-tiges en plastique, conçue avec des matériaux durables (bouts en silicone médical et tige en nylon rigide). Petit et pratique, il se nettoie vraiment facilement et rapidement avec un simple savon de Marseille. Les bouts sont plus épais que des cotons-tiges classiques donc il n'y a a priori pas de risque d'endommager les tympans. Toutefois, nous ne l'avons pas encore testé sur nos enfants qui méritent davantage de douceur ouatée d'un coton-tige en bambou et coton bio, qui rejoignent toujours les bûches dans notre poêle et n'encombrent pas nos poubelles.

Ce qui nous a également séduit dans le projet de Planète Panda, c'est qu'ils proposent de vraies alternatives de produits d’hygiène zéro déchet, bons pour nous tous et pour notre planète.

Alors affaire à suivre !

Utiliser un démaquillant solide

Petit coup de coeur pour ce soin démaquillant solide et vegan NÜE, je cherchais depuis longtemps un soin pour me démaquiller et me nettoyer le visage en douceur.

NÜE est un concentré d’actifs d’origine naturelle et est fabriqué de façon artisanale : beurre de kokum, extrait de calendula, amidon de riz et huile de prune. Pour le moment, j'en suis vraiment satisfaite, car elle laisse ma peau au repos, nettoyée et douce pour la nuit !

Et cerise sur le gâteau de cette huile démaquillante, elle est faite à la main en France.

Utiliser une éponge Loofah

On a tous déjà utilisé une fleur de douche, on a tous apprécié cette peau laissée toute douce après la douche ou le bain. Mais voilà, ces fameuses fleurs de douche ont un véritable point faible : elles sont fragiles et se défont bien trop souvent.

Aussi sommes-nous passés aux éponges Loofah (luffa ou louffa), cette éponge naturelle provenant de plantes grimpantes offrant des fruits dont la forme rappelle celle des courgettes ou des concombres. Les fruits cueillis à maturité utilisés sont utilisés comme éponge végétale et exfoliante, tout comme le gant de crin et c'est tout aussi efficace.

Côté zéro déchet, on ne trouve pas mieux : une fois usées, les éponges vont directement au compost !

Si vous découvrez cette série d'articles, n'oubliez pas de lire nos articles précédents autour du zéro déchet dans lesquels nous vous partageons progressivement notre démarche vers une consommation plus responsable.

Ces actions sont déjà en place et comme à chaque fois, vivement nos prochaines trouvailles pour continuer à avancer vers le zéro déchet ! Et vous, où en êtes-vous ?